Ambassade de Belgique au Mali

La Belgique au Mali

Bienvenue sur notre site web !
 

Restrictions de voyage dues à la pandémie Covid-19

Etes-vous belge et momentanément bloqué à l'étranger ? Nous sommes à vos côtés et faisons tout notre possible pour trouver une solution. Regardez ici ce que vous pouvez faire vous-même : https://diplomatiebe.tappable.dev/coronavirus-fr.

 
Pour toute question complémentaire, vous pouvez nous contacter par e-mail à l’adresse bamako@diplobel.fed.be
 ou par téléphone au +223 202 196 22. Consultez aussi régulièrement notre page Facebook et suivez le conseil aux voyageurs.

Notez qu’en raison de la situation, les horaires d’ouverture de l’ambassade sont modifiés : les heures d’ouverture sont 7h30-13h30 chaque jour de la semaine.

Notre équipe met tout en œuvre pour vous aider. Restez au courant des options – y compris commerciales – disponibles pour un retour en Belgique en vous inscrivant sur Travellers Online.

Enfin, un peu partout dans le monde, des expatriés belges partagent leurs conseils et solutions temporaires sur le groupe #BelgesSolidaires.

 

Tous les voyages au Mali pour des raisons non professionnelles sont formellement déconseillés. Par mesure de précaution, les Belges qui se trouvent au Mali et dont la présence n’est pas indispensable sont invités à quitter provisoirement le pays.

Les Belges présents au Mali (même temporairement) sont priés de signaler leur présence en communiquant leurs informations via le site TravellersOnline.

En cas d’urgence (uniquement), l’ambassade est également joignable par téléphone (+223 73 63 90 73).

 

Actualités

20 oct

Ce mardi 20 octobre, la Ministre de la Coopération au Développement Meryame Kitir participe à une table ronde ministérielle visant à mobiliser des financements et des engagements politiques pour répondre adéquatement aux besoins dans la région centrale du Sahel, en particulier le Mali, le Burkina Faso et le Niger.

18 oct

La dixième conférence des parties (COP10) à la Convention des Nations unies sur la criminalité transnationale organisée (UNTOC) a adopté une résolution portee par la Belgique visant à lutter contre la fabrication et le trafic de produits médicaux falsifiés. Le trafic de médicaments et de produits médicaux falsifiés est très lucratif. Cette situation s’est aggravée pendant la pandémie de COVID-19, en raison de l’augmentation de la demande de produits médicaux. Les plus vulnérables sont les premieres victimes de ce trafic.

16 oct

L'ancienne Ministre Inge Vervotte a été nommée par le SG ONU Antonio Guterres en tant que membre du Conseil d’administration du Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour les victimes de la traite des personnes (UNVTF).

13 oct

Nous marquons aujourd'hui le 10e anniversaire du Fonds des Nations unies pour les victimes de la traite des êtres humains, en particulier les femmes et les enfants. Le Fonds soutient plus de 3 500 victimes de la traite des êtres humains chaque année par l'intermédiaire de ses ONG partenaires. Avec une contribution de 2 millions d'euros, la Belgique est le plus grand donateur du Fonds et a organisé aujourd'hui une table ronde avec d'autres partenaires en marge de la conférence annuelle de la CTO (Convention des Nations unies contre la criminalité transnationale organisée).

10 oct

À l'occasion de la 18ème Journée européenne et mondiale contre la peine de mort, la Vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès souhaite explicitement souligner l'engagement belge sur l'abolition universelle de la peine de mort.